FLUX RSS

ESPACES THEMATIQUES
SITES PARTENAIRES
Etude sur la régénération du Pin d'Alep sur garrigue à Chêne kermès
Un bilan effectué en 1994 sur la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, par Hervé BOYAC, technicien du Centre Régional de la Propriété Forestière (CRPF), des coupes de Pin d'Alep réalisées depuis le début de l'activité des ventes groupées de l'Union Régionale des Syndicats de Propriétaires Forestiers Sylviculteurs, a montré que les coupes assez fortes, dites de régénération, n'étaient généralement pas (ou très peu) suivies de l'apparition escomptée de semis de Pin d'Alep.

Or le code forestier impose la régénération des peuplements après les coupes…

Le CRPF a donc lancé une étude pour mieux comprendre ce déficit de régénération et trouver des solutions pour y pallier.
Télécharger l'étude sur la régénération du pin d'Alep sur garrigue à Chêne kermès (CRPF - 1994)
Typologie des chênes liège
Le Centre régional de la propriété forestière de PACA et l'Office national des forêts publient un guide de typologie des suberaies (peuplement de chêne liège). Cette typoplogie permet de caractériser les différents types de suberaies rencontrées dans le massif des Maures.

Selon que les chênes lièges vivent sur un versant sud ou nord, selon la profondeur du sol ou l'altitude, les arbres n'auront pas du tout la même configuration ou la même qualité de liège. 15 types de suberaie ont été déterminés par Emilie Desportes ingénieure forestière, avec l'appui de Louis Amandier ingénieur au CRPF.
Ainsi un gestionnaire peut lui même avec un peu d'habitude qualifier ses peuplements et en se référant à la fiche correspondante avoir des conseils sur les itinéraires techniques pour leur gestion.
Ce document a été mis en forme par Fanny Lombardini de l'Association syndicale de gestion forestière de la suberaie varoise, association qui a contribué à l'appui technique.

Télécharger la typologie des suberaies
Télécharger la plaquette de présentation / mode d'emploi
Sylviculture du chêne liège
Le Centre régional de la propriété forestière Provence-Alpes-Côte d'Azur et l'Association Syndicale Libre de la Suberaie Varoise ont élaboré plusieurs documents traitant de la sylviculture du chêne liège en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Le chêne liège est un arbre adapté au climat méditerranéen et les suberaies sont à la fois originales et emblématiques du département du Var. Ainsi, les diverses études menées, entre autres, par Louis AMANDIER ingénieur au CRPF, ont permis d'approfondir les besoins et caractéristiques de cette essence, d'éditer un guide sur la gestion et de la rénovation des suberaies et de proposer des pistes de gestion pour les suberaies ayant subi un incendie.

Télécharger les éléments en vue de la prise en compte des suberaies au sein des SRGS (2004)
Télécharger le document pour Rénover et gérer les forêts provençales de chêne liège
Télécharger la note pour la restauration des forêts incendiées des Maures (2003)
Levée de liège en forêt certifiée PEFC : cahier des charges

Le 4 juin 2013, après validation par l'Assemblée générale de PEFC France, le cahier des charges d'exploitation pour le liège est entré en application. Ce cahier des charges spécifique vient compléter le cahier des charges national d'exploitation forestière PEFC (annexe 7) et permet d'établir des règles pour :
  • La période de récolte ;
  • La dimension des arbres ;
  • La hauteur d'écorçage ;
  • Les consignes d'écorçage ;
  • Les outils de récolte ;
  • Les rotations d'écorçage ;
  • Le liège brûlé ;
  • La contractualisation.

Télécharger le cahier des charges PEFC pour l'exploitation du liège
Etude sur le potentiel de développement du robinier
La Chambre d'Agriculture des Alpes de Haute Provence a réalisé, sur la période 2008-2009, une étude sur le potentiel de développement du Robinier Faux Acacia (Robinia pseudo-acacia) sur le département des Alpes de Haute Provence.

Ce projet vise à étudier le potentiel de développement de cette essence dans une optique de production de bois. L'objectif est de mettre en place des plantations expérimentales afin d'étudier dans la durée la gestion du Robinier vu qu'aucune référence existe actuellement sur le département.

Quatre parties structurent cette étude :
  • Présentation du Robinia pseudo-acacia
  • Etude des potentialités de cette essence dans les Alpes de Haute Provence
  • Phase expérimentale : acquérir des références locales
  • Sensibilisation et information
Télécharger l'étude de la Chambre d'agriculture 04
Retour d'expérience - Gestion des taillis feuillus méditerranéens
L'Office National des Forêts a réalisé, en 2012, un retour d'expérience sur la gestion des taillis feuillus.

Ce bilan traite :
  • de la sylviculture du taillis de chêne ;
  • des modalités d'exploitation du taillis ;
  • du mode de vente des bois de taillis ;
  • de la potentialité d'exploitation des taillis par câble
Télécharger le retour d'expérience de l'ONF
Interactions entre sylviculture et exploitation dans les peuplements de Pin d'Alep
Le pin d'Alep est une essence pionnière très présente en zone littorale du bassin méditerranéen. La ressource est en pleine progression mais elle est très nettement sousexploitée.

Partant de ce constat, des organismes de recherche, les organismes impliqués dans la gestion (ONF, CRPF et la coopérative de PACA) et des organismes institutionnels (DDAF, DRAF, Conseil Régional) ont élaboré un programme de travail sur le pin d'Alep dont l'objectif global est d'assurer la pérennité de la ressource et de dynamiser sa gestion.

Un des thèmes prioritaires d'action s'intitule "établir et tester des itinéraires techniques adaptés". C'est dans ce cadre que s'inscrit la présente étude. Elle vise à fournir des éléments sur la faisabilité de mener des itinéraires techniques avec un système d'éclaircie dans les peuplements les plus productifs.
Sylviculture/exploitation dans les peuplements Pin Alep (AFOCEL - 2004)
Régénération du Pin d'Alep en zone Méditerranéenne
L'objectif de la présente étude, réalisée en collaboration avec l'AFOCEL Sud-Est, est de quantifier le niveau de régénération actuelle dans ces parcelles ayant bénéficiées de coupes de régénération.

L'étude de la régénération des parcelles du pin d'Alep dans les coupes anciennes s'est révélée moins pessimiste que ce qui était envisagé initialement.

60 % des parcelles sont régénérées en pin d'Alep et assureront donc la ressource du massif dans les 70 ans à venir. Une dizaine d'années de patience est nécessaire pour bien évaluer la réussite de ces régénérations ; les semis arrivant et se développant au fil des années.
Régénération du Pin d'Alep en zone Méditerrannéene (AFOCEL - 2005)
Analyse « Le prix de mon arbre - Quelle est la valeur du pin d'Alep? »
Cette analyse sur la rentabilité et la sylviculture du pin d'Alep dans les Bouches-du-Rhône a été initiée par le Syndicat des propriétaires forestiers sylviculteurs des Bouches-du-Rhône dans le cadre de son groupe de travail « Le prix de mon arbre » mis en place en 2012.
Les résultats de cette analyse ont été présentés le 18 mai 2013.

La réflexion technique portée par le syndicat a été appuyée par Olivier Chandioux du bureau d'étude Alcina, organisme largement impliqué sur ces questions à travers l'appui qu'il apporte au propriétaires. Les Communes forestières des Bouches-du-Rhône ont également apporté un conseil technique par l'intermédiaire de Nicolas Ricodeau pour compléter le travail débuté sur les différents scénarios sylvicoles.

L'arrivée de gros consommateurs de bois énergie tels qu'E-on et Inova sur la région PACA questionne les propriétaires forestiers.

La démarche « le prix de mon arbre » consiste à définir quelle sont les différentes interventions sylvicoles nécessaires pour obtenir un peuplement présentant une part de bois d'œuvre croissante et une rentabilité économique positive, tout en assurant un renouvellement des peuplements au fil des coupes.

Des itinéraires techniques à partir des données scientifiques disponibles ont été développés sur le Pin d'Alep et sont présentés dans le document ci-dessous.

Télécharger les résultats de l'étude "Le prix de mon arbre - Quelle est la valeur du pin d'Alep ?" (SPFS 13 - 2013)
Le pin d'Alep en France : fiches pratiques de gestion
Intitulé "Le pin d'Alep en France - 17 fiches pour connaître et gérer", ce guide publié en juin 2013 est un ouvrage collectif réunissant 22 auteurs issus d'organismes scientifiques (Irtsea, INRA, Université Aix-Marseille) et techniques (ONF, CRPF, FCBA), coordonné par l'Irstea.

Il propose une synthèse des connaissances scientifiques et techniques sur cette essence emblématique de la forêt méditerranéenne, sous forme de 17 fiches pratiques réparties dans quatre grandes thématiques : l'écologie, la gestion, l'incendie, la mobilisation et la transformation des bois.

Destiné aux praticiens et gestionnaires forestiers, ce guide est en vente aux éditions Quae (INRA).

Télécharger la présentation du guide et le bon de commande
Guide technique forêt et urbanisme - CPA 2014
Édité en 2014 par la Communauté du Pays d'Aix dans le cadre de la Charte forestière du Pays d'Aix, le Guide technique "Gestion forestière et urbanisme" propose aux élus les pratiques permettant "d'intégrer la pratique sylvicole dans les documents d'urbanisme. Il a pour vocation d'orienter les élus vers une meilleure prise en compte de la forêt lors de l'élaboration du SCoT ou des PLU.

Ce guide est composé de 33 fiches réparties dans 2 grandes parties : "La forêt méditerranéenne : un écosystème multifonctionnel" et "Traduction de la forêt et de sa gestion multifonctionnelle dans les documents d'urbanisme (SCoT et PLU)".

Télécharger le guide forêt et urbanisme du Pays d'Aix (CPA - 2014) - 10Mo

[Fermer]