FLUX RSS

ESPACES THEMATIQUES
SITES PARTENAIRES
INFORMATIONS GENERALES du Pôle Interrégional de la Santé des forêts Sud-Est
Les problèmes sanitaires du pin d'Alep

Le pin d'Alep représente 12% de la surface forestière de région Provence-Alpes-Côte d'Azur, soit la deuxième essence résineuse. Cet arbre est atteint par divers problèmes sanitaires dont certains lui sont spécifiques.
L'information de novembre 2012 du Pôle Interrégional de la Santé des Forêts Sud-Est apporte des éléments sur les principaux agents pathogènes et insectes ravageurs de cette essence.
Télécharger la fiche d'information sur les problèmes sanitaires du pin d'Alep



Résultats d'essais de traitements fongicides en post-levée du liège dans le Var

Les suberaies du massif des Maures présentent un dépérissement marqué depuis les années 1980. Lors de la levée du liège, la colonisation par l'agent pathogène Diplodia corticola et le platype, insecte xylophage, peuvent entraîner des mortalités de certains chênes, comme il l'a été observé en 2003.

L'objet des essais effectués entre 2009 et 2011 par le Pôle Interrégional de la Santé des Forêts Sud-Est est de proposer une protection contre ces 2 parasites et de permettre la reprise des levées de liège, en grande partie suspendue depuis l'année 2003.

Les résultats, dont le détail est à lire dans l'information ci-dessous, montrent une efficacité relative d'un des deux traitements réalisés dans la lutte contre ces 2 parasites.
Télécharger la fiche d'information sur les résultats de ces essais
INFORMATIONS TECHNIQUES du Pôle Interrégional de la Santé des forêts Sud-Est
Le cynips du châtaignier investit le sud-est de la France

Découvert en 2007 dans le département des Alpes-Maritimes (une dizaine de communes contaminées en 2009 dans les hautes vallées niçoises, près de la frontière italienne), le cynips du châtaignier a été détecté dans de nombreux sites du sud-est en 2010 : dans 6 des 8 départements de la région Rhône-Alpes, en Corse et dans le Var, en forêt et en vergers.
Cet insecte provoque une diminution de la croissance des rameaux et une baisse importante de la fructification, jusqu'à 50 à 70% dans les châtaigneraies à fruits.

En région PACA, 4 nouvelles communes ont été contaminées dans les Alpes-Maritimes et 1 premier site détecté dans le Var (commune de la Garde-Freinet).
Sa progression naturelle ou accidentelle menace à terme toute la châtaigneraie française. Afin de protéger les sites castanéicoles encore indemnes, le DSF indique qu'il est important de veiller à planter des sujets sains, donc issus de zones non contaminées, de déclarer sa plantation auprès du SRAL et de la surveiller la 1ère année afin de détecter au plus tôt les galles de cynips.

L'information technique n°68 du Pôle Interrégional de la Santé des Forêts Sud-Est rappelle les symptômes, présente la répartition de l'insecte dans l'interrégion et apporte des éléments d'actualité sur cet organisme envahissant.
Télécharger l'information technique n°68



Retour prévu du bombyx dans le Var en 2010

La chenille de ce papillon a entrainé la défoliation de 3 000 hectares de chêne-liège dans le Var en 2009. Le printemps 2010 se présente comme une deuxième année de défoliation, d'après les pontes de cet hiver et les jeunes chenilles en cours d'alimentation depuis mai observées par le Département de la Santé des Forêts.
Le bombyx s'attaque de préférence aux chênes mais se révèle polyphage (châtaigniers, arbousiers, pins, végétation arbustive…) en cas de pullulation. Sa présence récurrente conjuguée à un état phytosanitaire défavorable pourrait entraîner de nouveaux dépérissements et des mortalités pour les chênes lièges à partir de 2010.
L'information technique n°67 du Pôle Interrégional de la Santé des Forêts Sud-Est fait le point sur la biologie de l'insecte, les dégâts, et les méthodes de lutte.
Télécharger la fiche technique n°67



Augmentation de l'activité des insectes défoliateurs en forêt au printemps 2009

Les insectes défoliateurs des arbres forestiers (des chenilles mais également des larves d'hyménoptères ou des coléoptères) ont fait un retour remarqué au printemps 2009 dans l'actualité phytosanitaire après 4 à 5 années de calme relatif.
Des dégâts localement importants causés par des insectes plus tardifs en saison ont été observés, pour certains pour la première année.
L'information technique n°64 du Département de la Santé des Forêts fait le point, pour le Sud-est, de ce phénomène qui a concerné à la fois les feuillus (généralement les chênes) et les conifères (le mélèze d'Europe notamment). Le document présente les observations réalisées, les variation et suivi des populations, et les méthodes de lutte.
Télécharger la fiche technique n°64



Limiter la dépréciation des bois et les risques phytosanitaire en forêt

Bien que moins touchée que celle du Sud-Ouest, la forêt du Sud-est a été affectée par les événements climatiques de cet hiver : pluies verglaçantes, chutes de neige lourde et tempête Klauss du 24 janvier 2009. L'information technique n°62 rappelle les risques à prendre en compte suite aux dégâts dus à ces accidents climatiques et propose des recommandations à mettre en oeuvre, dans la mesure où cela est possible..
Télécharger la fiche technique n°62



Méthodes de lutte contre la chenille processionnaire du pin en forêt

La présence et l'intensité des dégâts de ce parasite hivernal -commun dans les pineraies d'Europe du Sud- variant selon les conditions climatiques locales, le département Santé des Forêts actualise l'information diffusée en octobre 2007 (voir Information technique n°57) en terme d'évolution des populations d'insectes et de produits utilisables dans les techniques de prévention et de lutte.
Télécharger la fiche technique n°60



Dégâts d'hylésine destructeur, coléoptère sous-cortical, sur les pins d'Alep

Depuis le début de l'année 2008, des mortalités isolées ou en îlots de quelques arbres sont observées dans les peuplements de pin d'Alep. Ces mortalités sont dues à la colonisation du tronc des pins par un insecte coléoptère : l'hylésine destructeur (Tomicus destruens). Cet insecte présent dans le sud de l'Europe et en Afrique du Nord, a pu se reproduire en masse sur les arbres affaiblis par 5 années de déficit pluviométrique.
Des éléments biologiques concernant cet insecte, sont présentés dans une fiche technique du département Santé des Forêts ainsi que des mesures de prévention et de lutte.
Télécharger la fiche technique n°58



Méthode de lutte contre la chenille processionnaire du pin en forêt

Cette chenille est un parasite hivernal commun dans les pineraies d'Europe du Sud qui peut conduire localement à des actions de lutte, notamment dans les forêts ou des espaces boisés accueillant du public. Le département Santé des Forêts publie une fiche technique qui rappelle la biologie de l'insecte, ses dégâts ainsi que les différentes techniques de lutte possibles.
Télécharger la fiche technique n°57



Symptômes et mesures réglementaires contre le Cynips

Cet insecte, important ravageur du châtaigner, a été découvert au printemps 2007 dans la Haute Vallée de la Roya (Alpes-maritimes). Le Département de la santé des forêts publie une fiche qui a pour but d'attirer l'attention des professionnels et des amateurs sur les symptômes de la présence de l'insecte (galles), d'indiquer les mesures réglementaires mises en place et de proposer les méthodes de lutte encore possibles afin d'éviter la dissémination de cet insecte.
Télécharger la fiche technique n°56



Rappel des méthodes de lutte contre les scolytes

Le Département de la santé des forêts publie une fiche qui rappelle les mesures préventives et actions curatives contre les scolytes, insectes sous-corticaux ravageurs des épicéas Montagne noire et massif du Somail et Espinouse (départements de l'Hérault et de l'Aude).
Télécharger la fiche technique n°55



Coordonnées du Pôle Interrégional de la Santé des Forêts Sud-Est
Espace santé des forêts sur le site du Ministère en charge de la forêt
Espace santé des forêts sur le site de la DRAAF PACA
BILAN 2011 : Bilan du Pôle Interrégional de la Santé des Forêts Sud-Est
Bilan de la santé de la forêt en région Sud-Est

Le printemps chaud et sec a fait craindre l'apparition des dégâts en forêt mais l'été, frais et humide, a été plutôt favorable à la végétation forestière et... aux maladies foliaires.
Des dépérissements localisés perdurent en zone méditerranéenne sur différentes essences : pin sylvestre, sapin pectiné, chêne liège, hêtre...
Le nématode du pin reste toujours non détecté en France.

Ce bilan 2011 présente, sous une nouvelle forme, l'information au niveau de l'interrégion Sud-Est et par essence, avec une illustration graphique plus importante.
Il présente et commente le bilan climatique 2011, les problèmes liés aux accidents climatiques, les problèmes des résineux, les problèmes des feuillus, et l'évolution sur 10 ans de quelques indicateurs de la santé des forêts. Il mentionne également les coordonnées des correspondants-observateurs, rappelle les missions du département de la santé des forêts et les informations techniques du pôle Sud-est déjà parues.
Télécharger l'information technique n°73



Bilan des plans de surveillance pour l'année 2011 des organismes envahissants en forêt

Le transport et le commerce de matériel végétal peuvent entraîner l'introduction par inadvertance d'organismes vivants. Si ceux-ci s'établissent sur ce nouveau territoire, ils peuvent conduire à des dommages considérables à l'agriculture, la forêt et à la nature : ce sont des organismes envahissants.
Certains font l'objet de plans de surveillance annuels dont le bilan, en forêt, est réalisé annuellement pour l'interrégion Sud-est par le Pôle Interrégional de la Santé des Forêts Sud-Est.

La fiche technique n°72 du Pôle Interrégional de la Santé des Forêts Sud-Est fait le bilan, pour le Sud-est et pour l'année 2011, de 5 plans de surveillance de parasites en forêt dont 3 organismes de quarantaine ou réglementés : le nématode, le chancre suintant sur pins, et le cynips du châtaignier.
Télécharger la fiche technique n°72
BILAN 2010 : Bilan du Pôle Interrégional de la Santé des Forêts Sud-Est
Après un hiver froid, 2010 a été une année proche de la normale, encore marquée par les accidents climatiques ayant entraîné des catastrophes naturelles, et des victimes dans le Var.
Ces accidents climatiques ont eu des effets directs sur la forêt : bris de cimes suite à des chutes de neige lourde, dégâts dus à la grêle ou au froid, dégâts suite à un épisode pluvieux très violent le 15 juin.

Parmi les phénomènes observés en région Provence-Alpes-Côte d'Azur,
  • Quelques attaques d'hylésine destructeur subsistent sur les pins de la région méditerranéenne
  • Une deuxième année de défoliation des chênes-lièges par le bombyx disparate dans le massif des Maures (Var)
  • Des dégâts ponctuels des autres insectes défoliateurs des feuillus
  • Détection du cynips du châtaignier dans le Var, 4 nouvelles communes contaminées dans les Alpes-maritimes
  • De nouveaux cas de dépérissements et mortalités de pins sylvestres dans les Préalpes de Provence
  • 3 pathogènes foliaires des conifères présents dans les Alpes du Sud

Ce bilan du Pôle Interrégional de la Santé des Forêts Sud-Est présente et commente les principaux problèmes observés en 2010 en région méditerranéenne. Il dresse également un tableau de l'évolution sur 10 ans de quelques indicateurs de la santé des forêts.
Télécharger l'information technique n°70
BILAN 2009 : Bilan du Pôle Interrégional de la Santé des Forêts Sud-Est
Bilan de la santé de la forêt méditerranéenne en région PACA

L'année 2009 est la 3ème année la plus chaude dans le Sud-Est depuis 1950 (après 2003 et 2006), marquée par des accidents climatiques : chutes de neige exceptionnelles, 3 épisodes de fortes chaleurs, et 3 épisodes de fortes pluies sur divers points du territoire. Ceux-ci ont eu des conséquences importantes pour la santé des forêts en Provence-Alpes-Côte d'Azur : bris de cimes et favorisation de la multiplication des scolytes pour la neige, dessèchement et chute précoce des feuilles ainsi que dégâts dus à la formation d'ozone pour les chaleurs et l'ensoleillement.
Ce bilan présente et commente les principaux problèmes observés en 2009 en région Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Télécharger la fiche technique n°66A (région PACA)

Retrouvez ce bilan 2009 de la santé des forêts des régions Languedoc-Roussillon et Corse :
Télécharger la fiche technique n°66B (région Languedoc-Roussillon)
Télécharger la fiche technique n°66C (région Corse)



Bilan des plans de surveillance pour l'année 2009 des organismes envahissants en forêt

Le transport (emballages, palettes....) et le commerce de matériel végétal (semis, plants, grumes de bois...) ont pour conséquence que des organismes (champignons, insectes, animaux....) sont parfois introduits par inadvertance. Si ces organismes s'établissent sur un nouveau territoire, ils peuvent conduire à des dommages considérables à l'agriculture, à la forêt et à la nature. Dans ce cas, ils sont considérés comme organismes envahissants et font l'objet d'une surveillance particulière et réglementaire au niveau de l'Union Européenne : avec, notamment, la mise en place de plans de surveillance des organismes dits « de quarantaine » visés par la règlementation phytosanitaire et jugés potentiellement dangereux pour l'économie de la zone menacée.
La fiche technique n°65 du Pôle Interrégional de la Santé des Forêts Sud-Est fait le bilan, pour le Sud-est et pour l'année 2009, de 7 plans de surveillance de parasites en forêt dont 4 organismes de quarantaine : le nématode, le chancre suintant et la maladie des bandes rouges sur les pins, le cynips sur le châtaignier.
Télécharger la fiche technique n°65
BILAN 2008 : Bilan du Département de la santé des forêts Sud-Est
Bilan des plans de surveillance pour l'année 2008 des organismes invasifs en forêt

Le transport (emballages, palettes....) et le commerce de matériel végétal (semis, plants, grumes de bois...) ont pour conséquence que des organismes (champignons, insectes, animaux....) sont parfois introduits par inadvertance. Si ces organismes s'établissent et conduisent à des dommages considérables à l'agriculture, à la forêt et à la nature, ils sont considérés comme organismes invasifs et font l'objet d'une surveillance particulière et réglementaire au niveau de l'Union Européenne...
La fiche technique n°61 du Département de la Santé des Forêts fait le bilan, pour le Sud-est et pour l'année 2008, des plans de surveillance de 4 organismes considérés comme invasifs en forêt : le nématode du pin, le chancre suintant des pins, le cynips du châtaignier et l'écureuil gris.
Télécharger la fiche technique n°61
BILAN 2007 : Bilan du Département de la santé des forêts Sud-Est
Bilan de la santé de la forêt méditerranéenne

L'année 2007 a encore été une année chaude et sèche en région méditerranéenne, avec des conséquences importantes pour la santé des forêts. Ce bilan présente et commente les principaux problèmes observés en 2007 (l'actualité phytosanitaire), recense les autres problèmes (veille sanitaire) et apporte des informations régionales sur les parasites recherchés dans le cadre de plans de surveillance (surveillance du territoire).
Télécharger la fiche technique n°59 - 1ère partie
Télécharger la fiche technique n°59 - 2ème partie
Télécharger la fiche technique n°59 - 3ème partie
BILAN 2004 : Dépérissements de pins sylvestres
Le Département Santé des forêts sud-est a fait un bilan de la Santé des Forêts en 2004 publié en mars 2006 avec plus particulièrement une étude sur le Dépérissements de pins sylvestres en région Provence-Alpes-Côte d'Azur suite à la canicule sécheresse de 2003.

A partir du début de l'année 2004, des dessèchements de branches, de cimes et d'arbres se sont produits dans les forêts de pin sylvestre des trois département alpins de la région Provence Alpes Côte d'Azur. Ce phénomène peut atteindre des peuplements entiers, sur d'importantes surfaces.
Télécharger le bilan

[Fermer]